Le Social Shopping

 

social media, social shopping, marketing digital

De nos jours, il est difficile de nier le pouvoir du social média sur la décision d’achat.

En effet, 82% des internautes envisageant un achat accordent de l’importance aux avis des internautes via les réseaux sociaux, et 73% d’entre eux les considèrent comme fiables.
Les recommandations des personnes qu’ils connaissent personnellement, ont des avis qui sont considérés à 90% comme fiables.

La recommandation, peu importe le canal utilisé, est donc au cœur du processus d’achat, nous sommes bien d’accord que ceci n’est pas nouveau, mais se développe avec les médias sociaux, et laisse place au développement du social commerce.

Le shopping se fait plus souvent entre amis, et davantage encore avec ceux qui partagent nos goûts ? Le social shopping nous permet donc de reproduire sur internet des comportements issus de la « vraie vie ».

Comment fonctionne le social shopping ?social media, marketing digital

Afin d’intégrer une dimension sociale à votre structure e-commerce, deux stratégies se démarquent :
utiliser les réseaux sociaux comme canal et espace de vente afin d’aider les internautes à acheter là où ils se connectent.
-intégrer les médias sociaux dans les plateformes d’e-shopping pour aider les internautes à se connecter là où ils achètent.

Peu importe la stratégie choisie, il est nécessaire de s’appuyer sur les médias sociaux afin de relayer les informations et faire vivre une démarche commerciale.
Il s’agit d’un canal d’information qui renvoie vers des espaces de vente dédiés.
Ainsi il est possible d’utiliser l’étendue de ces médias, comme par exemple utiliser YouTube comme vitrine des produits de la marque, de se servir de Twitter comme canal de vente, ou encore Facebook qui propose désormais de plusieurs outils pour commercialiser ses produits auprès de ses fans.

On appelle alors cette stratégie le F-commerce.

Le social commerce ne s’arrête pas là, il est aussi possible de connecter les internautes entre eux via les plateformes d’e-commerce.
Par exemple, l’Open Graph de Facebook offre la possibilité de partager, d’envoyer et de recommander un élément d’un site, via les boutons Share, Like, Send, Recommend, etc.
Aujourd’hui, intégrer Facebook aux sites de marques est un levier permettant de mettre en valeur les produits grâce aux recommandations des amis Facebook de l’internaute.
Les marques en savent ainsi toujours plus sur leurs utilisateurs et peuvent, mieux les cibler, les segmenter, et leurs proposer des offres en lien avec leurs centres d’intérêt et anticiper leurs besoins.

Le co-browsing – la navigation à plusieurs sur un site de shopping – se développe aussi de plus en plus, tout comme les chats de discussions en live permettant aux internautes de discuter autour des produits.

Ainsi l’expérience de shopping se transforme : ils bénéficient des recommandations de leurs amis en temps réel et voient ce qu’ils consultent sur le site, en simultané.

De nouvelles opportunités pour les internautes et les marques.

Le social shopping permet aux internautes de découvrir encore plus de produits avec un fort capital confiance, puisqu’ils s’appuient sur une communauté qui partage leurs centres d’intérêt.
En plus d’assurer aux internautes de réaliser leurs achats en ligne de façon plus simple et plus divertissante, le social shopping donne l’opportunité d’être toujours plus conseillé et d’avoir plus d’assurance dans la décision d’achat.

Pour les marques, le social shopping regorge d’opportunités :
-un ciblage plus précis sur ses consommateurs : grâce à la multitude d’informations que leur fournissent les réseaux sociaux.
-le pouvoir de la recommandation : les avis et partages des internautes viralisent les produits et facilitent la décision d’achat.
-impact réel sur les ventes réalisées, tout en fédérant une communauté autour de la marque et de ses produits.

A retenir :

-Le social shopping fonctionne, il s’appuie sur la force du Web Communautaire : la recommandation joue un rôle essentiel dans la découverte de produits, l’attrait des consommateurs puis la décision d’achat.

-Les consommateurs ont confiance en leur réseau et sont plus enclins à consommer des produits qui leur ont été recommandés, ils deviennent prescripteurs.

-Le social shopping est amené à se développer et s’axera encore plus sur cette anticipation des besoins, les marques cherchant toujours plus à exploiter les données utilisateurs qui sont à leur disposition pour mieux cibler et proposer des offres pertinentes.

-Les réseaux sociaux sont une fenêtre de notre personnalité et de l’image que l’on veut véhiculer, en partageant leurs achats et recommandations, les consommateurs se mettent en valeur et donnent de la visibilité aux marques qu’ils affectionnent.

Dans un futur proche, nous pouvons également imaginer que le social shopping se développe très fortement grâce au mobile et permette, par exemple, de voir en direct les produits que leurs amis découvrent en magasin et leur demander à distance de leurs acheter grâce à des comptes de monnaie virtuelle partagés…

article 4 social shopping


Fatal error: Uncaught wfWAFStorageFileException: Unable to verify temporary file contents for atomic writing. in /home/users4/e/ecommerce/www/ecommerce-network.com/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php:47 Stack trace: #0 /home/users4/e/ecommerce/www/ecommerce-network.com/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php(650): wfWAFStorageFile::atomicFilePutContents('/home/users4/e/...', '<?php exit('Acc...') #1 [internal function]: wfWAFStorageFile->saveConfig('synced') #2 {main} thrown in /home/users4/e/ecommerce/www/ecommerce-network.com/wp-content/plugins/wordfence/vendor/wordfence/wf-waf/src/lib/storage/file.php on line 47